• Carine Goffin Lion

Road trip en Grèce : Le Péloponnèse méconnu (2/3)



Anargiri, Ile de Spetsès


Dans cette deuxième partie de notre road trip en Grèce, je vous emmène dans le sud du Péloponnèse et dans les îles paradisiaques d'Elafonisos et de Spetsès.

Ici, le tourisme international de masse n'a pas encore tracé sa route...

Prêt pour la suite de ce voyage de rêve ? C'est parti !


Vous n'avez pas lu la première partie, découvrez-la ici.


Partie 2 : De Plitra à Athènes (Jours 8 à 15)



Jour 8 : Découverte d' Elafonisos, un des secrets les mieux gardés de Grèce


Elafonisos

Les voyageurs soucieux de s'accorder une parenthèse de charme, loin des sentiers que d'autres ont parcourus par milliers , ne pourront qu'être conquis par Elafonisos. L'île ne compte en effet que peu d'habitants et peu de constructions.


Dans les ruelles de son petit port se déploient quelques restaurants et boutiques. Les touristes sont peu nombreux; les panoramas sont magnifiques, les plages (Simos Beach) et les eaux paradisiaques.


Plage de Simos

Ne manquez pas de lire l'article que j'ai consacré à cette île méconnue ( ici ). Vous découvrirez ainsi un des secrets les mieux gardés de Grèce.


Jour 9 : Découverte de Monemvasia, une ville entre mystère et poésie



Monemvasia

Monemvasia ... Dix lettres qui résonnent dans ma mémoire comme un souvenir magique, hors du temps et romantique à souhait ...

Monemvasia ... Un nom pour une merveilleuse petite ville aux multiples influences.


C'est après une journée à la plage, dans le joli village de Plitra, que nous nous dirigeons vers Monemvasia.


Vue depuis Monemvasia

Là, les derniers rayons du soleil réchauffent notre plongeon dans l'Histoire de Grèce.

Et lorsque le jour fait doucement place à la nuit, la ville se couvre d'une atmosphère poétique, irréelle, presque magique.


Monemvasia est de ces découvertes que l'on oublie pas.

Hors des circuits touristiques habituels, elle réserve sa beauté aux voyageurs qui prennent le temps de venir à elle. Pour en savoir plus, cliquez ici.


Coucher de soleil sur Monemvasia


Jour 10 : De Plitra à Nauplie, en passant par les montagnes


Pour notre retour vers Nauplie (passage obligé avant de nous rendre à Spetsès), nous décidons d'éviter l'autoroute et de passer par les montagnes, certains lieux étant conseillés par le guide Lonely Planet.


Nous découvrons ainsi Geraki, village perché de Laconie, aux ruelles étroites et aux jolies maisons pittoresques.


Géraki



Puis nous nous dirigeons vers Kosmas.



Kosmas

Plus nous nous avançons dans les montagnes, plus les villages nous paraissent endormis, presque en léthargie.



Kosmas endormi

A partir de Kosmas, nous pénétrons dans un environnement désert. La route est enclavée dans les montagnes. Nous sommes entourés de roches et la rivière est à sec.


Tout paraît sans vie, bien différent de la "plus belle route du Péloponnèse" annoncée par notre guide touristique.



Plaka

Arrivés à Plaka (Leonidio), nous respirons enfin. Le petit village côtier est vraiment mignon.


Route côtière vers Nauplie

Nous poursuivons ensuite sur la route côtière, qui dévoile ses superbes panoramas et ses jolies propriétés.



Belle propriété sur la route côtière

Peu avant d'arriver à Nauplie, nous sommes attirés par ce que nous prenons pour une île, chapeautée par une forteresse.


Paralio Astros



Nous quittons la route côtière et découvrons Paralio Astros, sa plage, son port et ses charmantes petites boutiques.







Plage de Paralio Astros

Ruelle de Paralio Astros

Après cette petite pause, nous reprenons notre route vers Nauplie et l'Amalia Naplio.


Jour 11 : de Nauplie à Spetsès, avec visite d'Epidaure


Epidaure est un site impressionnant. S'il n'est pas évident de se projeter dans les ruines du sanctuaire d'Asclépios, dieu de la médecine, il en va tout autrement au sein du théâtre. L'acoustique est bluffante !


Placez-vous au centre, laissez tomber une pièce , chantez doucement ou dites quelques mots sans élever la voix; je vous assure que tout en haut, on vous entendra.



Théâtre d'Epidaure


Théâtre d'Epidaure


Un granité vert fluo plus tard (Mon mari et ma plus jeune fille adorent ce genre de choses, à mon grand désespoir ! ), nous reprenons notre route vers Spetsès, laquelle révèle encore un nouveau visage du Péloponnèse.






Les bateaux-bus du port de Plaka et nos valises :-)

Port de Plaka... Impossible d'aller plus loin avec la voiture.


Nous la laissons donc dans le petit parking du port et nous traînons nos bagages (une grosse valise et un trolley-cabine par personne ;-) ) sur le sentier qui mène à la mer.

(Avoir de nombreuses et lourdes valises n'est guère pratique pour se rendre sur cette île mais tant pis, nous n'avons jamais voyagé léger !)


Bateaux-bus et bateaux-taxis attendent leurs clients.





Nous optons cette fois pour le "bus"; nous prendrons le "taxi" au retour, question de tester les deux moyens de transport.









Bientôt apparaît le Poseidonion Grand Hotel.

Etablissement emblématique de l'île, cet hôtel 5 étoiles date de 1914.


Poseidonion Grand Hotel, Spetses, Grece

Port de Spetses



Puis vient l'arrivée au port et le débarquement.










Avec nos valises, pas la peine de prendre une calèche. C'est donc à pied que nous rejoignons notre hôtel.


Les calèches attendent les touristes sur le port de Spetses.


Jours 12 à 14 : Découverte de Spetsès, l'île des armateurs grecs

Avant de choisir cette île, j'ai lu de très nombreux magazines et guides touristiques; j'ai également passé un nombre incalculable d'heures sur internet. Car mes exigences étaient grandes.


Je souhaitais une île à la fois brute et glamour, authentique et sophistiquée, intime et animée, qui puisse convenir à chacun d'entre nous.


Je souhaitais pouvoir déguster un frappé ou un cocktail dans un beach club raffiné, allongée sur un superbe lit de soleil à baldaquin, mais aussi, plus simplement, pouvoir me relaxer sur une plage presque déserte, avec le chant des vagues pour unique mélodie aux oreilles, sentir le vent mettre mes cheveux en bataille et ne pas m'en soucier.


Je souhaitais aussi pouvoir porter une robe élégante pour dîner, sans me sentir trop habillée, et apprécier un repas fabuleux, sur une terrasse ou sur la plage.


Spetsès, c'est tout cela.



Ile sans voiture, c'est un véritable bijou et le refuge des armateurs grecs .

Avec ses eaux limpides, ses superbes criques, ses beach clubs glam' ou ses plages plus isolées, elle offre de quoi satisfaire toutes les générations et toutes les envies.


Pour la visiter, rien de tel que de louer un quad ! Il permet d'aller partout ou presque.


Ce véhicule permet d'accéder plus aisément à certaines criques, autrement réservées aux bateaux.


Spetsès


Rencontre insolite sur Spetsès

Il permet de faire des rencontres insolites et d'admirer quelques magnifiques propriétés.



Spetsès offre de nombreuses plages, dont certaines sont considérées comme les plus belles du Golfe argolique.


Entrée de Kaiki Beach

Kaiki beach est sans doute la plus animée (sports nautiques, DJ, bar, ...) .


Kaiki Beach, Spetsès

Paradise beach club, Spetsès

Paradise beach est sans conteste la plus glamour.


C'est l'heure de l'apéro sur Paradise beach, Spetsès

Vrelos Beach, Spetsès

Vrelos beach , avec sa pinède, est grandiose.


Vrelos beach et sa pinède, Spetsès

Les plages de Paraskevi (une de nos préférées) et d'Anargiri (photo de couverture) sont plus éloignées du centre névralgique de l'île, mais accessibles en quad ou en bateau-bus.



Au-delà de ses plages, Spetsès compte l'un ou l'autre musée, de nombreux restaurants et quelques très belles boutiques ( pas toujours bon marché !) .


L'île est une destination au luxe plutôt discret, parfaite pour se reposer après un road trip chargé en visites. Il s'agit d'une île de rêve pour un merveilleux voyage de noces ou pour un voyage haut de gamme et romantique en Europe. Elle est également adaptée aux voyages en famille. Pour nous, elle reste un véritable coup de coeur.





Où se loger ?


Elafonisos et Monemvasia

Changer d'hôtel tous les jours n'est pas toujours agréable. Nous avons donc opté pour un hôtel avec une position plus centrale par rapport à ces deux lieux.

Pour en savoir plus, cliquez ici.


Nauplie

Pour en savoir plus, cliquez ici.


Spetsès

L'hôtel que nous avions choisi ne nous ayant pas donné entière satisfaction, je ne le recommanderai pas. Voici cependant quelques conseils.


En famille ou pour un séjour de longue durée, la location d'une villa (via Airbnb par exemple) me paraît une solution particulièrement appropriée.

En couple, j'opterais pour le Poséidonion Grand Hotel, qui outre son histoire et l'élégance de ses 5 étoiles, offre une localisation réellement optimale.

Dans tous les cas, il importe de bien mesurer la distance qui sépare le port de votre logement.


Où manger ?

Pour Elafonisos, Monemvasia et Nauplie, cliquez ici.


Spetsès

Clock: pour une pizza ou un burger. Service rapide et très cordial. Excellentes pizzas. Belle ambiance.

Akrogalia: pour une cuisine grecque traditionnelle, les pieds dans l'eau. (Le restaurant dispose d'une toute petite plage avec quelques tables au bord de l'eau.) Attention, réservation indispensable.

Mpoumpoulina: excellente cuisine traditionnelle, près du port.


Où louer un quad à Spetsès?

Nikkos Bikes: gentillesse et professionnalisme. Excellente adresse


Remarque : Ce voyage a été réalisé en juin et juillet 2016 mais compte tenu des questions qui me sont posées régulièrement à propos de celui-ci, il m'a semblé intéressant de partager l'itinéraire complet, en y ajoutant nos impressions, nos conseils et quelques très bonnes adresses. Si cet article et les articles connexes ne répondent pas à vos questions, n'hésitez pas à m'en faire part.



Epinglez-moi !




























LAISSEZ-NOUS UN COMMENTAIRE

(Votre adresse mail reste confidentielle et ne sera jamais publiée ni communiquée à qui que ce  soit.)

arrow&v

VOUS POURRIEZ AUSSI AIMER

RECEVOIR NOS ACTUS