Grèce - Roadtrip en famille | Péloponnèse et îles secrètes
  • Carine Lion

Road trip en Grèce : Péloponnèse et îles secrètes (Itinéraire de 2 semaines)


Ruelle de Nauplie, première capitale de Grèce, un matin d'été


Du Péloponnèse continental jusqu'aux îles des Golfes de Laconie et d'Argolide, des terres montagneuses de l'Arcadie jusqu'aux eaux paradisiaques d'Elafonisos ou de Spetsès, s'étend une Grèce inattendue et merveilleuse, avec ses paysages idylliques, ses sites chargés d'histoire, ses petites villes méconnues et ses villages au charme fou.


C'est cette Grèce fascinante, loin du tourisme international de masse que je vous propose d'explorer lors de vacances en famille ou en amoureux, avec un itinéraire riche en découvertes (nature, sites UNESCO, îles paradisiaques et méconnues). Le rythme du voyage étant parfois soutenu, n'hésitez pas à me contacter pour obtenir quelques conseils supplémentaires, si vous souhaitez le réaliser avec des enfants en bas âge. 


Naturellement, cet article ne serait pas complet sans bonnes adresses. Pour connaître nos recommandations pour des hôtels de luxe ou des chambres d'hôtes de charme, rendez-vous en fin d'article. (Entre nous, certaines sont des pépites!)  


La plage de Plitra, petite localité balnéaire que les Grecs gardent précieusement pour eux ...

Afin de vous donner le plus d'informations utiles possibles, l'article est scindé en trois volets:

  • Partie 1 ( jours 1 à 7) : Athènes - Nauplie - Corinthe - Mycène - Dimitsana - Mystra - Plitra

  • Partie 2 (jours 8 à 15) : Plitra - Monemvasia - Elafonisos - Nauplie - Epidaure - Spetses

  • Partie 3 : Nos conseils et astuces pour optimiser votre voyage au Péloponnèse.

Chacun de ses volets a son importance, ne manquez donc pas d'y jeter un coup d'oeil si vous souhaitez optimiser votre voyage en Grèce et en particulier, au Péloponnèse.



Road trip en Grèce : Athènes à Plitra - Jours 1 à 7

Cette première partie de notre road trip couvre les visites de Nauplie, Corinthe, Mycène, (Némée) et Mystra, de même que la découverte du pittoresque village de Dimitsana et des impressionnantes gorges de Lousios.



Jour 1 : En route vers Nauplie (Nafplio)


Alors que nous approchons de l'Isthme de Corinthe, notre enthousiasme grandit.

Les paysages qui défilent agissent tel un délicieux vin d'honneur : les yeux pétillent et le coeur bat un peu plus fort, préludes au véritable festin qui nous attend ...  


Golfe de Corinthe, vu du haut de la forteresse (Acrocorinthe)

Nous laissons la Corinthie pour plus tard et descendons vers l'Argolide. Nous nous installons en fin d'après-midi à Nauplie, la très séduisante première capitale de la Grèce après les occupations vénitiennes et ottomanes.




Jour 2 : Visite de Nauplie


Colorée, chaleureuse et pleine de charme, Nauplie mérite largement que l'on s'y attarde.


Au départ de notre hôtel, le trajet jusqu'au centre prend moins de dix minutes. Le grand parking du port offre de nombreuses places de stationnement et nous choisissons d'y laisser notre voiture.


Conseil : Si en ce tout début de saison estivale, la ville paraît presque vide en journée, ce n'est pas du tout le cas le soir ; pour le dîner, les rues et terrasses sont bondées. Tenez-en compte si vous vous rendez en ville à ce moment. Prenez également toutes les précautions d'usage et ne laissez rien dans votre véhicule.




Située stratégiquement sur les côtes du Péloponnèse, Nauplie a subi plusieurs sièges - les Vénitiens et les Ottomans se sont entre autres opposés pour le contrôle de son port. Ceci explique pourquoi la ville est protégée par trois forteresses : Bourtzi, Akronafplia et Palamidi.





Il fait déjà très chaud en ce milieu de matinée. La ville semble déserte. Après quelques photos le long du port, nous prenons un petit train touristique. Celui-ci - à prendre sur le port de Nauplie - est d'un piètre intérêt culturel - les explications sont quasi-inaudibles - mais il nous permet de faire un tour de la ville et de repérer facilement ce qui nous semble digne d'intérêt pour la suite. (Peu onéreux et ludique avec des enfants, il nous permet en plus de nous asseoir et de nous protéger du soleil, ce qui n'est pas à négliger non plus!)




Dans les ruelles étroites et sur les charmantes petites places de Nauplie, de très jolies boutiques côtoient des restaurants et tavernes typiques. Les prix sont peu onéreux et les étalages sont tentants.


Astuce : La fin du mois de juin et le début du mois de juillet sont des périodes de basse saison dans le Péloponnèse. Les tarifs sont en conséquence et le personnel est aux petits soins. Dans les tavernes, pendant la journée, vous avez le choix de l'endroit! Dans le port, c'est un rien (RIEN) plus animé.




Le Musée du Folklore, financé uniquement par des fonds privés, expose des costumes, du mobilier et des objets de la vie courante, essentiellement du 19ème siècle et du début du 20ème. C'est assez frappant de constater que l'ameublement de la bourgeoisie grecque de l'époque correspondait sensiblement à celui de nos grands-parents. Phénomène de mode sans aucun doute ou mondialisation avant l'heure. 





Après la visite du Musée du Folklore, nous nous dirigeons vers la citadelle Palamède.



La citadelle Palamède (Palamidi), vue de notre chambre d'hôtel

Construite entre 1711 et 1715 par les Vénitiens, elle porte le nom de Palamède, fils de Nauplios, petit-fils de Poséidon et héros mythologique qui personnifie l'écriture.


La forteresse offre de très belles vues sur Akronafplia et sur toute la baie de Nauplie.








Jour 3 : Visite de Corinthe


Corinthe se mérite, déconcerte et coupe le souffle. Ne manquez pas de visiter l'Acrocorinthe, de franchir ses remparts, ses trois portes et de gravir la colline jusqu'au sommet. Le panorama que vous pourrez apprécier là-haut vaut à lui seul tout l'effort fourni.



Acrocorinthe et ses trois portes d'entrée. A découvrir en détails dans mon article dédié.


Pour toute information complémentaire, je vous invite chaleureusement à consulter mon article sur Corinthe, son acropole, sa ville basse et son célèbre canal. De nombreux détails, impressions et recommandations y sont fournis. 



Corinthe, le site antique




Jour 4: Visite de Mycènes, Némée et Dimitsana


Construite entre deux collines, Mycènes domine la plaine d'Argos et offre un panorama spectaculaire.


Selon la légende, elle a été fondée par Persée, fils de Zeus et Danae; ses fortifications seraient l'oeuvre des Cyclopes, mythiques créatures venues d'Asie. (Les murs d'enceinte sont appelés cyclopéens.)


Vue sur Mycène.

Visiter Mycènes exige une certaine préparation.

En effet, lors de notre visite, aucun guide officiel n'était disponible sur place. Je recommande dès lors d'en réserver un à l'avance (ce que nous n'avons malheureusement pas fait) ou être particulièrement compétent en histoire (ce qui n'est pas notre cas non plus). 


Spectaculaire panorama depuis le site de Mycènes, listé au patrimoine mondial de l'UNESCO

Car il faut avouer que passée la célèbre Porte des lions, ce site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO demande un effort certain d'imagination (Pour nous, c'est compliqué; pour les enfants, ça l'est encore plus.) . Se représenter la cité, sans guide ni audio-guide , sur base des vestiges et des plaques informatives brûlées par le soleil relève du défi.


Par ailleurs, la foule de juillet et la chaleur ne rendent pas la tâche plus aisée .






Fort heureusement, Mycènes n'est pas qu'un tas de vieilles pierres: son musée et le trésor d'Atrée la rendent véritablement incontournable.


Premièrement, le musée, qui présente le produit des fouilles réalisées sur le site, est particulièrement intéressant. Si l'on excepte le "Masque d'Agamemnon" , les bijoux en perles et faîence, les fresques et les "poupées articulées" ( Les barbies seraient-elles bien plus anciennes qu'on ne le croit? ) sont incroyables.





Le "Masque d'Agamemnon" est un masque funéraire en or découvert en 1876 par l'archéologue allemand Heinrich Schliemann, dont l'original est conservé au Musée archéologique d'Athènes. Il s'agirait en réalité (Agamemnon étant un héros légendaire d'Homère) d'un masque funéraire ayant appartenu à un seigneur de Mycènes au 16ème siècle avant J.C.



Trésor d'Atrée, Mycènes

Deuxièmement, le trésor d'Atrée ne peut laisser indifférent : les énormes murs et le dôme du tombeau où fut enterré le roi de Mycènes est impressionnant.


Après cette visite , nous sommes épuisés.

Et lorsque nous atteignons la vallée de Némée, nous décidons d'admirer le temple de Zeus de loin et de nous diriger vers Dimitsana et les montagnes de l'Arcadie.




Complètement hors des sentiers battus, Dimitsana est une perle perdue dans les montagnes du centre du Péloponnèse. Je vous invite à consulter l'article que je lui ai consacré ici, car ce village mérite réellement votre attention.



Dimitsana, juste avant d'arriver



Jour 5 : Randonnée dans les Gorges de Lousios et route vers Mystra



Même sous la chaleur, une randonnée dans les gorges de Lousios s'impose. Le guide des randonnées de la vallée de la rivière Lousios (voir mon article à ce sujet) propose notamment de découvrir le spectaculaire monastère de Saint Jean-Baptiste.



Le monastère de Saint Jean-Baptiste, accroché à la roche, est réellement impressionnant.




Conseil : Pour toute information complémentaire sur les Gorges de Lousios, je vous invite à consulter mon article sur Dimitsana et les Gorges de Lousios ici.




Jour 6 : Visite de Mystra


Mystra est pour nous, un véritable coup de coeur. Moins touristique que Mycènes, de construction plus récente et mieux conservée, la cité byzantine a un charme fou. Comptez une journée entière pour la découvrir.



Cité de Mystra

Pour optimiser votre visite de Mystra, ne manquez pas l'article que je lui ai consacré. Cliquez ici .





Jour 7 : Détour dans le Magne et installation à Plitra


Avant de découvrir la Laconie, je souhaitais goûter à l'atmosphère du Magne et m'arrêter à Gythion, l'ancien port de la cité de Sparte.


Il faut bien l'avouer, notre brève expérience du Magne ne nous laisse pas un souvenir impérissable : les petits villages dans lesquels nous nous perdons affichent un air de désolation; quant à Gythion, sa splendeur d'antan s'est manifestement évanouie. En outre, à tort ou à raison, je ne peux m'empêcher de ressentir une désagréable impression d'insécurité.


Pour toutes ces raisons, je ne vous recommande pas cette étape actuellement.

Par contre, la route côtière vers la Laconie se révèle particulièrement jolie, offrant quelques surprises intéressantes, comme l'épave du Dimitrios . Echoué sur une plage facile d'accès, ce cargo à la silhouette fantomatique offre un spectacle fascinant.


Epave du Dimitrios

Dès que nous pénétrons en Laconie, l'ambiance nous paraît beaucoup plus hospitalière et nous nous réjouissons de profiter de quelques jours dans cette partie du Péloponnèse.








Notre guide des hôtels de luxe, chambres d'hôtes de charme et restaurants


Avertissement préalable : Ce guide contient des liens d'affiliation vous donnant accès à une plateforme de réservation que j'ai l'habitude d'utiliser et que je recommande vivement. Le prix que vous paierez, si vous effectuez votre réservation via ce lien, est le même que celui que vous auriez en réservant directement sur ladite plateforme. Par contre, je recevrai une infime commission; ceci me permet de diminuer le coût de ce blog et de continuer à vous offrir toutes les informations qu'il contient gratuitement.


  • Où dormir à Nauplie ?




Après avoir hésité entre un logement au centre de Nauplie et un en périphérie, nous avons finalement opté pour la deuxième alternative et nous ne l'avons pas regretté.


L'hôtel : Amalia Nafplio , 4 étoiles.

Cet hôtel d’architecture grecque classique a eu notre préférence en raison de son emplacement stratégique, idéal pour un road trip.


Vérifiez ici les prix et disponibilités.


En effet, il est proche du centre-ville (5 minutes en voiture) mais également des grands axes routiers, sans souffrir de nuisances sonores. Il dispose d’un parking gratuit.


(Il est possible de trouver de superbes chambres d’hôtes ou hôtels-boutiques au centre de Nauplie. Cependant, il n’y a en général pas de parking proche. Quand on voyage en famille, il s'agit donc à mon sens d'un choix moins judicieux. A deux, c'est bien sûr différent.)


Hospitalité :

L'accueil à la réception est professionnel . Mention spéciale pour Tassos qui, au bar comme à la piscine, nous a servis comme des hôtes privilégiés et avec une très grande gentillesse.


Chambre :

La chambre est classique, en accord avec l'architecture de l'hôtel, et confortable. N'hésitez pas à demander une chambre avec vue sur la citadelle (pour le calme et pour la vue) . Fruits frais, eau et vin pour vous souhaiter la bienvenue.


Restaurant :

Petit-déjeuner buffet varié et excellent . Le restaurant est bon mais si vous en avez l'occasion, rendez-vous au centre-ville et installez-vous dans un établissement typique .


Services utilisés :

Belle piscine.


Astuce : Si possible, préférez y séjourner en semaine. Les week-ends, il est archi-plein, pris d’assaut (au propre comme au figuré) par les familles grecques. En semaine, fin juin- début juillet, l’ambiance est nettement plus relax. Idéal avec des enfants.


  • Où manger à Nauplie?



Arapokos : pour le poisson.

Très belle ambiance le long de la promenade. Très bon service. Serveur parlant français. Excellent poisson, que l'on choisit soi-même dans le frigo. Attention aux quantités si vous prenez une entrée, les plats sont copieux.


Sokaki cafe : pour un burger ou une salade.

Situé au centre de la vieille ville. Très belle déco. Très bon service et plats excellents.



  • Où dormir et manger à Dimitsana?



A Dimitsana, l'Enastron guesthouse s'est révélée idéale pour notre trio. Pour une revue complète de la chambre d'hôtes, je vous invite à lire notre article sur Dimitsana et les Gorges de Lousios en cliquant ici.


Si vous êtes impatient(e) de connaître les prix et disponibilités de cet établissement, rendez-vous ici.


Pour vous restaurer, nous vous suggérons le To Kapilio ton Anathon : pour sa cuisine grecque traditionnelle. Petite terrasse avec vue panoramique. Excellente cuisine traditionnelle. Prix très doux.



  • Où dormir et manger à Mystra?




A Mystra, la résidence Mazaraki est une merveille. Pour une revue complète de la chambre d'hôtes, je vous invite à lire notre article ici.


Si vous êtes impatient(e) de connaître les prix et disponibilités de cet établissement, rendez-vous ici.


Pour vous restaurer, nous vous recommandons vivement le Chromata: Sans hésitation, pour sa cuisine grecque révisitée façon bistronomie.

Je vous invite à lire la critique ici.


  • Où dormir et manger à Plitra?




Le Princess Kyniska Suites est un hôtel-boutique 4 étoiles, composé uniquement de suites.


Localisation: Plitra est une petite station balnéaire méconnue des visiteurs étrangers. L'ambiance y est calme et familiale. La baie est superbe et la plage très agréable.

Sa situation géographique permet aisément de rejoindre de nombreux sites intéressants en Laconie.


Le Princess Kyniska suites est situé à flanc de colline et offre un magnifique panorama sur la baie.


Accueil:

Accueil professionnel et chaleureux. Cocktail de bienvenue.

Check in de grande qualité.


Suites:

Nous avons personnellement réservé une grande suite de 2 chambres, idéale pour 3 ou 4 personnes (Occupation à 5 possible.) . Equipement de la suite: 2 chambres, 2 salles de bains, salon , kitchenette, très grand balcon avec vue sur la baie. Les grandes suites sont situées plus en hauteur et bénéficient dès lors d'une superbe vue panoramique .


Restaurant: Excellent petit-déjeuner. Très bon restaurant. Très bon service. Manager et personnel attentifs.


Note : L’établissement propose des tarifs très préférentiels en début de saison.


Vérifiez ici les prix et disponibilités.









Pour poursuivre le voyage, nous vous invitons à lire notre deuxième article sur ce road trip incroyable. Rendez-vous à Plitra!





Remarque : Ce voyage a été réalisé en juin et juillet 2016 mais compte tenu des questions qui me sont posées régulièrement à propos de celui-ci, il m'a semblé intéressant de partager l'itinéraire complet, en y ajoutant nos impressions, nos conseils et quelques très bonnes adresses. Si cet article et les articles connexes ne répondent pas à vos questions, n'hésitez pas à m'en faire part.




LAISSEZ-NOUS UN COMMENTAIRE

(Votre adresse mail reste confidentielle et ne sera jamais publiée ni communiquée à qui que ce  soit.)

arrow&v

VOUS POURRIEZ AUSSI AIMER

RECEVOIR NOS ACTUS