Elafonisos et sa plage paradisiaque - Un des secrets les mieux gardés de Grèce
  • Carine Goffin Lion

Elafonisos et sa plage paradisiaque - Un des secrets les mieux gardés de Grèce


Située en Grèce, au sud du Péloponnèse, l'île encore méconnue d'Elafonisos - ou Elaphonèse, en français - offre sans aucun doute une des plus belles plages de sable fin d'Europe et des paysages à couper le souffle.


Rivalisant sans complexe avec les plages paradisiaques des Caraïbes, elle étire son sable blanc aux reflets rosés le long de ses côtes et attire dans ses eaux cristallines, les amateurs de nature sauvage et les yachts recherchant la discrétion. Je ne peux que vivement vous recommander d'y effectuer une excursion d'une journée, dans le cadre d'un road trip de deux semaines en Grèce et d'un séjour à Monemvasia ou à Plitra.


Que diriez-vous de la découvrir maintenant? Je vous y emmène. Plongez-vous dans notre récit (Vous verrez, on fait parfois de drôles de rencontres là-bas ...) puis aidez-vous de notre guide pratique pour organiser votre voyage.



Veuillez noter que cette page peut contenir des liens d’affiliation. Si vous souhaitez plus d’informations à ce sujet, merci de lire notre communication dédiée.



Où se situe Elafonisos - à ne pas confondre avec Elafonissi en Crète -



Dans le golfe de Laconie, à l'extrême sud du Péloponnèse, l'île d'Elafonisos n'est située qu'à environ 300 mètres du continent. Un ferry vous y conduit très facilement.




Elafonisos : une île encore sauvage, une grande plage pittoresque et paradisiaque



Le hasard d'une photo de plage aperçue sur internet et quelques lignes dans le Lonely Planet ont inspiré mes rêves et affolé mes neurones. Elafonisos, ce petit coin de paradis grec que peu de voyageurs connaissent encore, nous donne rendez-vous cet été, c'est certain ...


Cette île a en effet tout pour nous plaire : peu d'habitants, peu de constructions, un petit port charmant, quelques restaurants et boutiques, peu de touristes, de superbes panoramas et surtout, une plage paradisiaque, capable de rivaliser avec d'autres, situées bien plus au sud et considérées comme les plus belles plages du monde.


Nous voici donc en Laconie, dans la municipalité de Monemvasia . Le port de Pounta, où nous prenons le ferry, nous paraît minuscule. En toute honnêteté, il se résume à un bâtiment technique et deux kiosques, où tout voyageur doit prendre son billet pour la traversée.



Quelques bâteaux de pêche se balancent gentiment au gré des vagues. L'eau est limpide et le ciel radieux. Elafonisos est si proche qu'elle nous semble accessible à la nage.


A l'entrée du ferry, l'équipage s'impatiente et s'en prend aux conducteurs qui ne suivent pas rapidement leurs instructions (Dont nous. Il faut bien avouer que le grec, nous, on ne connaît pas!) Les véhicules sont tous rentrés en marche arrière. Le ferry est prêt. Nous sommes sur le pont supérieur, avec les autres passagers. Quinze minutes de traversée nous séparent maintenant d'une journée que nous espérons un brin magique. Nous ne serons pas déçus!!!!


Entrée du port d'Elafonisos

Dans les eaux cristallines du golfe de Laconie, le port d'Elafonisos dévoile peu à peu ses charmes: maisons blanches, toits rouges et châssis bleus, petits bateaux de pêcheurs, église orthodoxe en bord de mer. Le tableau est idyllique.




Un à un, les véhicules quittent maintenant le ferry. Premiers entrés, derniers sortis. Devant nous, la folie s'empare des conducteurs, qui une fois les roues sur la terre ferme, démarrent leur véhicule en trombe. Il s'agit certainement d'habitués. Mais pourquoi se dépêchent-ils ainsi?


Considérant que de toute façon, nous ne devrions guère nous perdre ici, vu la configuration des lieux, nous suivons simplement le flux des touristes, qui semblent tous aller au même endroit.


Nous aboutissons ainsi tout naturellement au petit parking situé près de la plage de Simos. Là, quelques voitures , des motos, des mobilhomes. Quelques Allemands, quelques Italiens et des Grecs, surtout.



De là, on ne distingue que des dunes et un sentier en bois. Quelques mètres plus loin, derrière les collines et les herbes folles, le paradis ...


La plage pittoresque et paradisiaque de Simos, sur l'île d'Elafonisos.


Sous un soleil éclatant et un ciel azur ponctué de quelques voiles blancs, des parasols en feuilles de palmiers guident le regard vers les eaux couler Caraïbes. Ça et là, la lumière joue avec le sable fin et lui donne des nuances rosées. Simos tient ses promesses et émerveille. Pour nous, c'est le coup de foudre!


Nous nous sentons privilégiés. Et très heureux de profiter de ce petit bout de Grèce que le tourisme de masse n'a pas encore envahi et gâté. Ni bar de plage, ni DJ, ni bruit de moteur. Carpe diem.


Les collines d'Elafonisos offrent des paysages de toute beauté.



Rencontre insolite dans les eaux claires d'Elafonisos


Très peu connue par les étrangers, Elafonisos offre ses paysages sauvages et enchanteurs, sa tranquillité et ... l'anonymat.


Il est 14 ou 15 heures. Un bateau à l'esthétique très particulière vient de pénétrer dans la baie. Parmi les yachts qui ont déjà jeté l'ancre non loin du rivage, celui-ci semble tout droit sorti du passé. Il faut avouer qu'il ressemble, à s'y méprendre - en version plus petite - , aux navires avec lesquels mes grands-parents voyageaient avant la deuxième guerre mondiale.


Lorsqu'un deuxième bateau au même charme désuet apparaît à sa suite, ma curiosité grimpe d'un cran. Il ne fait aucun doute que ces deux yachts naviguent ensemble.


Le Blue Bird 1938 et le Talitha, côte à côte dans la baie de Simos.


Ce tableau totalement insolite me laisse penser que les occupants ne s'appellent pas Monsieur et Madame Tout le monde. Je ne peux alors réprimer mon envie d'en savoir plus. "Celui qui n'est pas curieux ne sait rien, me disait ma grand-mère." Paix à son âme. À cet instant, je sens en moi monter l'excitation d'un paparazzi et pointe mon objectif vers le premier bateau.


Le drapeau m'est inconnu mais mon intuition m'indique qu'il est royal. Mon ami Google ne tarde d'ailleurs pas à me le confirmer.


Sur le bateau, les occupants s'agitent. Des enfants s'impatientent. Plusieurs membres d'équipage s'installent dans un canot à moteur et sillonnent les environs, s'assurant ainsi qu'ils ne présentent aucun risque. Le feu vert est donné et c'est le plongeon dans l'eau turquoise.




Mais les enfants sont des enfants. Et la magnifique plage de Simos les appelle.

À travers la lentille de mon appareil, j'aperçois, dans le canot qui les mène vers nous, le visage radieux et l'excitation d'une petite fille, deux jeunes garçons accrochés aux cordes et qui regardent vers le rivage; puis il y a cet ado, les cheveux blonds dressés sur la tête, ses lunettes solaires plaquées sur le nez et qui se tient maintenant debout, l'air intrépide. Il me fait penser à une version miniature de Daniel Craig.


Le personnel installe un camp 5 étoiles. De loin, j'aperçois un grand tapis avec un parasol beige à chaque extrémité, deux luxueuses tables pliantes en bois et de larges coussins dont on distingue l'élégance et dont on imagine aisément le confort. Ce décor semble tout droit sorti d'une publicité pour Vuitton.


Alors que deux hommes arrivent bientôt debout sur un paddle, il me semble reconnaître l'un d'entre eux. Sans doute vont-ils prendre le thé ou dîner, sur ce lieu rendu totalement magique ... Nous ne le saurons pas car, comme les autres visiteurs, il est temps pour nous de quitter ce merveilleux endroit et de laisser chacun, quelles que soient ses origines ou son titre, vivre sa vie en paix.






Permettez-moi d'interrompre un instant votre lecture.


Aimez-vous payer le prix fort pour vos vols, votre hôtel de luxe, hôtel boutique ou maison d'hôtes de charme? Aimez-vous perdre un temps fou à organiser votre voyage?


Nos abonnés, eux, ont trouvé la solution.




Guide pratique pour passer une journée ou une nuit de rêve à Elafonisos



Comment se rendre à Elafonisos


Rendez-vous au port de Pounta pour prendre le ferry. Cliquez ICI pour obtenir les horaires et tarifs pour la traversée (en anglais - français non disponible)


Une fois à Elafonisos, suivez cet itinéraire extrêmement facile pour atteindre la plage de Simos.





Se loger à Elafonisos


Au moment où nous avons effectué ce voyage (juillet 2016), aucun hôtel haut de gamme n'était disponible sur l'île. Il semble qu'un an plus tard, un très joli hôtel boutique s'y soit installé. Cliquez ICI pour le voir. Loger une nuit ou deux sur place vous permettra de profiter des lieux et des paysages, avec l'impression d'avoir l'île pour vous. Un luxe!


Personnellement, nous avons réalisé cette excursion au départ de Plitra et avons logé au Princess Kyniska Suites. Pour lire notre avis sur cet hôtel, cliquez ICI.


Enfin, si vous le souhaitez et que vous disposez du budget - très conséquent - pour ce faire, vous pouvez vous aussi profiter des installations luxueuses de l'un ou l'autre des deux yachts vintage vus plus haut : le Blue bird 1938 et le Talitha sont en effet à louer …



Manger à Elafonisos


Un bar, situé près du parking, organise un service sur la plage (boissons et en-cas). La nourriture est correcte. Le service peut être un peu lent. Mais bon, ce sont les vacances, pas vrai?


Quelques petits restaurants sur le port aussi, mais nous n'avons pas testé.



Note : Cet article a été publié pour la première fois le 22 juillet 2017. Il s'agit d'une nouvelle version.





Épinglez-moi sur Pinterest




LAISSEZ-NOUS UN COMMENTAIRE

(Votre adresse mail reste confidentielle et ne sera jamais publiée ni communiquée à qui que ce  soit.)

arrow&v

VOUS POURRIEZ AUSSI AIMER

RECEVOIR NOS ACTUS