Visite exceptionnelle du château de Fallais | Parc naturel Burdinale - Mehaigne (Liège)

Mis à jour : avr. 29


Tourisme Wallonie | Le château fort de Fallais (Braives) se situe dans le parc naturel Burdinale Mehaigne, sur le territoire des Terres de Meuse, en Province de Liège et en plein centre de la Hesbaye
Le château de Fallais (Braives) , dans le Parc naturel des vallées de la Burdinale et de la Mehaigne, 12/2020

Situé au sein du Parc naturel des vallées de la Burdinale et de la Mehaigne, le château de Fallais (commune de Braives), est rarement accessible au public en dehors des Journées du patrimoine . Un très heureux hasard nous a permis de profiter d'une ouverture exceptionnelle, offerte par la famille de Marneffe, actuelle propriétaire des lieux.


C'est donc avec un immense plaisir que je vous invite aujourd'hui en Terres-de-Meuse, dans ma Hesbaye natale; nous allons découvrir ensemble une forteresse encore méconnue, classée comme monument et site au patrimoine de Wallonie.


Au sommaire de cet article :


Vous êtes prêt.e pour un voyage dans le temps?

Alors, bienvenue à Fallais !


Tourisme | Classée au patrimoine de Wallonie depuis 1988, la tour Grignard ou tour colombier du chateau de Fallais est située à l'arrière du quadrilatere medieval | Parc naturel Burdinale Mehaigne | Terres de Meuse | Province de Liège | Tous droits réservés Carine Goffin Lion pour The traveling Lions
La tour dite "Grignard", détruite par Louis XIV en 1675, a été reconstruite et transformée en colombier.

Histoire du château fort de Fallais

Un château au passé tumultueux


L'histoire de cette forteresse de plaine remonte au XIIIème siècle. En effet, c'est à cette époque que la famille Beaufort, originaire de Ben-Ahin (Huy) érige un château fort sur les terres que lui a concédées Wazon, prince-évêque de Liège, en 1044. (Pour l'anecdote, la seigneurerie de Beaufort est également à l'origine des château de Vêves , Spontin et Freÿr. )


La propriété passe ensuite aux mains des Ducs de Brabant puis des Ducs de Bourgogne. Elle appartiendra ainsi à Charles le Téméraire, qui y recevra Louis XI, roi de France. Cette rencontre se soldera par le sac de Liège et la révolte dite des six cents Franchimontois.


Entre la fin du XVIIème siècle et le début du XXème, le château est plusieurs fois vendu. En 1936, il est acquis par la Prévoyance sociale, qui y établit une maison de retraite. Il est ensuite racheté par la famille de Marneffe, en 1976. En 2005, celle-ci l'affecte au patrimoine social de sa fondation privée, Je vous supporteray.


Parmi les hôtes du château de Fallais, Louis XIV s'illustre particulièrement : en 1675, en guise de cadeau de départ, il fait en effet canonner les tours de l'aile nord, à savoir la tour de Bourgogne et la tour Grignard, épargnant heureusement le reste des bâtiments.



Au cours des siècles, le château subit de multiples transformations architecturales. La plus importante prend cependant place au cours des années 1881 et 1882. Le chantier de restauration, dirigé par l'architecte gantois Auguste Van Assche, comprend entre autres la reconstruction de la tour de Bourgogne, l'aménagement du châtelet d'entrée, le percement de fenêtres et la construction de loggias.

Si la forteresse conserve le plan en quadrilatère de ses origines médiévales, son esthétique se voit ainsi profondément modifiée.


Depuis le 12 décembre 1988, le château de Fallais est classé comme monument et site au patrimoine de Wallonie.




Visite exceptionnelle du château de Fallais

Carnet de voyage


C'est par cinq affiches apposées dans la commune de Braives - cinq affiches seulement - que la famille de Marneffe a annoncé l'ouverture exceptionnelle du parc et de la cour intérieure du château de Fallais, ce dimanche 18 avril 2021.


Le fait que nous nous trouvions maintenant face à l'impressionnante bâtisse en pierres calcaires relève donc d'un fameux coup de chance.


Appuyée sur mes béquilles et d'un pas mal assuré, je m'avance sur les pavés . ( C'est ma première sortie après mon accident et je dois bien vous avouer qu'en dépit de mes soucis de mobilité, je savoure le moment, oubliant presque que je risque de payer mon "imprudence" un peu plus tard... J'ai vraiment besoin d'air; alors, advienne que pourra! )



Michel et les filles patientent aux côtés de jeunes scouts de la troupe Saint-Dominique. Ceux-ci aident les propriétaires à canaliser les entrées, indiquent les deux circuits de visite possibles et patrouillent dans le parc pour assurer que tout se passe au mieux (Covid oblige mais pas que... ).


Après quelques instants de réflexion, nous optons pour le "grand tour ".


Sur le sentier herbeux, nous marquons une pause, le temps d'admirer le châtelet d'entrée - en réalité l'ancien pont-levis-, avec ses deux tourelles, et le pont dormant qui enjambe les deux douves.



Puis nous rejoignons le parc et l'aile sud, qui abrite le corps de logis.


Parc naturel Burdinale Mehaigne | Terres de Meuse | Province de Liège | Tourisme en Wallonie |Vue de la facade laterale sud du château de Fallais, profondément restaurée par l'architecte Auguste van Assche en 1881 et 1882.| Tous droits réserves Carine Goffin Lion pour The traveling Lions
L'aile sud du château de Fallais, profondément remaniée par l'architecte Auguste van Assche, dans les années 1881 et 1882

Cette partie du château date probablement des XIV ème et XVème siècles mais a été profondément modifiée sous l'influence de l'architecte Auguste van Assche, fin du XIXème.


Dans le parc, quelques oies cacardent, peu ravies de nous voir envahir leur territoire. Elles prennent d'ailleurs rapidement la fuite en se dandinant, trop heureuses d'échapper à une séance-photo qui - peut-être le pensent-elles - violerait leur droit à l'image.



Les yeux rivés sur un sol truffé de galeries menaçant dangereusement ma progression, j'arrive clopin-clopant à l'est du domaine. Mais le jeu en vaut clairement la chandelle.


Là, totalement invisible de la route et du RAVeL, le château de Fallais se dévoile dans sa partie extérieure la plus intime. Il me paraît nettement moins austère et terriblement romantique.



Parc naturel Burdinale Mehigne | Terres de Meuse | Tourisme en province de Liège | Le chateau de Fallais, tel qu'on le voit aujourd'hui, ne comporte plus a l'arrière du quadrilatère d'origine, que le corps de logis et la tour-colombier, dite Grignard | Tous droits réservés Carine Goffin Lion pour The traveling Lions
Le corps de logis du château de Fallais et la tour "Grignard" transformée en colombier

Derrière le mur de soutien, on devine la cour intérieure, légèrement arborée. À gauche, la tour Grignard, canonnée par l'armée de Louis XIV, reconstruite et transformée en colombier.


Cette tour et son environnement nous séduisent d'ailleurs tous et nous nous attardons un peu, profitant pleinement de la quiétude et de l'esthétique des lieux.




Nous longeons ensuite la partie est du château, parallèle au RAVeL et à la Mehaigne tous proches, et découvrons le bâtiment jouxtant la tour de Bourgogne.



C'est d'ailleurs à l'angle de cette fameuse tour que nous découvrons un remarquable point de vue sur la façade principale du château, magnifiquement mise en valeur par un ciel printanier changeant et une haie débordant de forsythias terminant leur floraison.



Parc naturel Burdinale Mehaigne | Terres-de-Meuse | Province de Liège | Le château de Fallais, vu depuis la tour de Bourgogne, canonnée par Louis XIV en 1675, et reconstruite deux siècles plus tard. | Tous droits réservés Carine Goffin Lion pour The traveling Lions, Blog belge voyage & lifestyle
Le château de Fallais, vu depuis la tour de Bourgogne, canonnée par Louis XIV, et reconstruite en 1881

Avant de terminer notre visite du château de Fallais, nous reprenons le pont de pierre qui enjambe les douves et traversons le châtelet d'entrée pour accéder à la cour intérieure.


Là, ma jambe se rappelle à mon bon souvenir et sonne clairement l'heure du départ. Nous ne jetons donc qu'un rapide coup d'oeil à cet espace. Inutile de dire que je reste un peu sur ma faim.




En quittant le site du château de Fallais, ma tête fourmille encore de questions sur son passé, sur celui des familles qui s'y sont succédées, sur les différentes fonctions des bâtiments, leur agencement intérieur et le