• Carine Goffin Lion

Visite de 3 jours à Prague - Itinéraire complet & récit de voyage


Vue sur la ville ( Photo prise du château de Prague)

Prague ne séduit pas, elle fascine. Prague ne se prend pas, elle s'apprivoise. Dans le faste de son architecture, la richesse de son histoire, le rythme des notes qui résonnent dans les rues, elle vous invite à la découvrir, pas à pas, au gré de vos envies. Que vous alliez à l'essentiel ou sortiez un peu des sentiers battus, son charme opère. Méfiez-vous, vous pourriez tomber amoureux d'elle …


Premier jour ...

Lorsque nous atterrissons en cette fin mars, sur le tarmac de l'aéroport de Prague, nos (enfin, "mes" pour être exacte!) attentes sont grandes. Cette escapade en amoureux doit être magique! Premier point positif, le soleil brille et il fait chaud pour la saison: environ 20° celsius, en ce début de printemps, c'est vraiment parfait!

Après avoir retiré notre Prague card, nous prenons la navette express qui nous emmène, en 30 minutes, jusqu'au centre-ville. Le trajet est ponctué de beaux quartiers, à l'apparence propre et d'architecture harmonieuse. Prague soigne ses invités, sans aucun doute!

Le temps d'apprécier sa très belle gare et nous nous dirigeons à pied, vers notre hôtel, situé à moins de 10 minutes de là. Et là, la magie opère déjà …

The Grand Mark, 5 étoiles

Madame, nous avons le plaisir de vous informer que vous avez été surclassés. Votre chambre est prête!" (Il n'est même pas midi …) Je me retiens de sauter de joie et adresse mon plus large sourire à la charmante personne qui vient de m'annoncer cette excellente nouvelle.


Tout ici respire l'élégance…


The Grand Mark Prague, salon

La Tour poudrière marque le début de nos visites.

Datant de la fin du XVème siècle et restaurée entre 1875 et 1886, elle doit son nom au fait d'avoir servi comme magasin à poudre. Son architecture néo-gothique est remarquable.


Point de départ de la première route royale qui menait au château, (la rue Celetna), elle est un des symboles de Prague. Elle offre de magnifiques panoramas sur la ville, depuis la galerie supérieure (Attention, 186 marches à monter!) .

Tour poudrière

Vue de la tour poudrière

Située juste à côté de la Tour poudrière, la Maison municipale a été bâtie, au début du XXème siècle, à l'emplacement même d'un ancien palais des rois de Bohème. Sa construction avait pour objectif de proposer un ensemble polyvalent, pouvant accueillir de multiples et diverses activités; le but était également de donner à Prague, l'image d'une ville prestigieuse.

Maison municipale

Tant l'extérieur que l'intérieur du bâtiment présentent des détails extraordinaires et d'une richesse patrimoniale immense; seule une visite guidée permet de les découvrir (Entrée à prix réduit avec la Prague Card). Coup de coeur pour la salle Smetana (qui sert pour les concerts entre autres), le bar morave-slovaque et les fresques d'Alfons Mucha.


Salle Smetana, Maison municipale, Prague

Fresques d'Alfons Mucha


La place de la République (Namesti Republiky) nous accueille avec son petit marché de Pâques. Bouquets de fleurs et artisanat tchèque côtoient chocolats, grillades et autres "bramborova spirala" …


Décoration pour Pâques

Oeufs en bois peints

Streetfood, Prague

Entourée de magnifiques édifices, la place compte également une très belle galerie commerciale. (La galerie Palladium est à notre avis, la plus intéressante du vieux Prague!)


Nous empruntons ensuite la rue de la Révolution (Revolucni), qui mène directement au fleuve.


Le long de la Vltava, le splendide couvent Ste-Agnès-de-Bohème (datant du début du 13ème siècle) propose une exposition permanente d'art médiéval de Bohème et d'Europe centrale. Cette exposition vaut vraiment le détour mais nous avons malheureusement dû la visiter au pas de charge. (Le personnel avait déjà fermé sa caisse plus de 30 minutes avant l'heure prévue et ne semblait pas vouloir jouer les prolongations … ) Comptez un minimum d'une heure si vous n'êtes pas grand amateur d'art de cette époque; nettement plus dans le cas contraire.



Notre première journée se termine par une prise de contact avec le magnifique quartier Josefov, une première traversée du célèbre Pont Charles et l'ambiance de Mala Strana.





Deuxième jour … La météo est encore très favorable. C'est donc gonflés à bloc (au propre comme au figuré, vu le petit-déjeuner que nous venons de prendre!), que nous prenons la direction de la place de la Vieille-ville.



Abritée dans la tour de l'hôtel de ville , l'horloge astronomique est devenue un symbole de Prague.


Assister au spectacle du Christ et des douze apôtres, apparaissant lorsque l'heure sonne, est à faire au moins une fois, pour l'ambiance.


Car la foule qui se presse peu avant les heures pleines, appareils-photos ou smartphones à la main, est un phénomène assez comique. Et on se prend vite au jeu!



La visite de la tour, quant à elle, vaut vraiment la peine. Nous avons personnellement adoré l'architecture de la cage d'ascenseur et les superbes panoramas sur la ville, le quartier de Mala Strana et le Château de Prague.


Après la visite de la tour de l'hôtel de ville , nous entreprenons celle du pont, côté Vieille Ville.

Conçue avec l'intention de représenter l'univers, la façade est compte quatre niveaux hiérarchiques; chacun de ceux-ci correspond à une sphère et est liée à un des quatre éléments fondamentaux : la sphère terrestre (terre), la sphère lunaire (eau), la sphère solaire (vent) et la sphère céleste (feu).

La Tour du Pont Charles offre, elle aussi, de superbes panoramas.


Traverser le Pont Charles, c'est laisser derrière soi la Vieille ville, le centre névralgique et culturel de Prague, pour rejoindre les quartiers aristocratiques de Mala Strana et du Château.

Mais c'est aussi se laisser porter par les voix des chanteurs de rue, s'envoler au son des violons tziganes.



Traverser le Pont Charles, c'est arrêter le cours du temps et profiter d'une joie musicale qui s'infiltre dans les veines et envahit peu à peu le cerveau, c'est laisser un bonheur simple nous envahir…



A Mala Strana, le "mur Lennon" est considéré comme un symbole de résistance au communisme. Ces graffitis pacifistes et ultra colorés peuvent surprendre dans le quartier des ambassades. Est-ce l'histoire, le symbole, les couleurs, le côté décalé? Je ne sais pas vraiment, mais je dois bien admettre que nous avons trouvé l'ensemble plutôt amusant !


La montée vers le Château s'avère un peu sportive mais nous ne regretterons jamais d'avoir visité Prague à pieds. (Petit conseil: Mesdames, oubliez les hauts talons ou les tongs! Baskets chics ou sports indispensables!)





Après une petite halte bienvenue, nous poussons la porte de l'église Saint-Nicolas, dont la construction date des XVIIème et XVIIIème siècles …




A l'intérieur, en dépit des échafaudages, nos yeux sont impressionnés par la taille du bâtiment: il paraît beaucoup plus petit, vu de l'extérieur. L'architecture est spectaculaire; la voûte laisse sans voix. Savoir que Mozart a joué aux orgues de cette église magnifique ajoute une dimension émotionnelle supplémentaire …


Le site du Château de Prague couronne Mala Strana et offre à ses visiteurs un panorama exceptionnel. En ce début de printemps, la vue est particulièrement dégagée.


Dans l'imposante cathédrale Saint-Guy (St Vitus), nos yeux ne peuvent se détacher de la voûte et des vitraux, tous plus somptueux les uns que les autres. Le tombeau de Saint-Jean Népomucène, théâtral et ostentatoire, ne laisse personne indifférent.



Quant à la ruelle d'Or, sur laquelle circulent bien des mythes, elle a un charme fou (Surtout maintenant, quand les touristes ne l'ont pas encore envahie.)! Ses maisons colorées abritent de nombreuses petites boutiques d'artisanat et de souvenirs. Attention à la tentation!



Enfin, le Palais Lobkowicz mérite bien plus qu'un simple coup d'oeil! Un audio-guide très pratique nous entraîne dans l'histoire de l'illustre famille Lobkowicz et ses extraordinaires collections de photographies, de peintures (dont certaines de grands maîtres), d'instruments de musique et de partitions ( dont celles de Händel, Haydn et Beethoven). A ne pas manquer!



Troisième jour … Nous profitons de l'offre unique de notre hôtel et des conseils avisés de notre concierge, pour visiter l'extérieur de la ville et les bords du fleuve en vélo.




Rouler en vélo au centre de Prague est presqu'une aventure! Jongler avec les pavés de rue, les rails de trams, les voitures et les touristes n'est pas évident. Cependant, si l'envie de faire un peu d'exercice et de découvrir une autre Prague vous tente, l'expérience est enrichissante.


Car au-delà de la "Maison qui danse", Prague présente un tout autre visage. Loin du tumulte du centre touristique, nous découvrons des abords bien plus calmes. Quelques familles se promènent, des joggers et des cyclistes profitent de l'espace qui leur est réservé; nous arrivons même à entendre les cris des canards. Est-ce un hasard du calendrier, un concours de circonstances? Le contraste est saisissant.





Un peu fatigués, je l'avoue, nous choisissons de retourner au quartier juif.

Au-delà de la rue de Paris (Pariski) et de ses vitrines luxueuses, nous nous arrêtons à la Synagogue Vieille-Nouvelle et au Vieux cimetière juif.


La synagogue, toujours en activité, ne nous émerveille malheureusement pas.

Peut-être ne sommes-nous pas sur sa longueur d'onde…


Par contre, le vieux cimetière a quelque chose d'émouvant. Les hommes, juifs ou non juifs, ont revêtu la kippa donnée à l'entrée, en signe de respect. Une fois à l'intérieur des murs, la disposition anarchique des quelque 12000 tombes donne une impression immédiate de chaos. Les arbres qui dessinent des ombres fantomatiques rendent l'atmosphère encore plus particulière. A cela s'ajoutent les minuscules bouts de papier, glissés sous un caillou ou dans un trou creusé dans la pierre tombale, comme autant de voeux à exaucer …



Il est des endroits qui vous enchantent et vous marquent inexorablement. Pour nous, Prague est de ceux-là.


Et lorsque la nuit tombe et que notre voyage touche à sa fin, nous savons déjà que notre départ n'est que la promesse d'un prochain retour.




Epinglez-moi !




LAISSEZ-NOUS UN COMMENTAIRE

(Votre adresse mail reste confidentielle et ne sera jamais publiée ni communiquée à qui que ce  soit.)

arrow&v

VOUS POURRIEZ AUSSI AIMER

RECEVOIR NOS ACTUS